WINTERHALTER & RIMSKY-KORSAKOV: HISTOIRE D’UN PORTRAIT – HISTORIA DE UN RETRATO

456px-Franz_Xaver_Winterhalter_Portrait_of_Madame_Barbe_de_Rimsky-Korsakov

Portrait de – Retrato de Madame Barbe de Rimsky-Korsakov 

J’ai décidé d’écrire cet article pour vous parler d’un tableau que j’ai toujours aimé depuis mon enfance, dont mes parents possédaient une reproduction.

Il s’agit du portrait de Madame Barbe de Rimsky-Korsakov par le peintre et lithographe allemand Franz Xaver Winterhalter.

Decidí escribir este artículo para presentarles un retrato que me gusta desde mi infancia (mis padres tenían una reproduccion).

Este es el retrato de Madame Barbe de Rimsky-Korsakov por el pintor y litógrafo alemán Franz Xaver Winterhalter.

Franz Xaver Winterhalter

Franz_Xaver_Winterhalter_BNF_Gallica

http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Xaver_Winterhalter

http://es.wikipedia.org/wiki/Franz_Xaver_Winterhalter

http://franzxaverwinterhalter.wordpress.com/

Français

Née Varvara Dmitrievna Mergassov, elle venait d’une famille riche et noble.

A 16 ans elle est devenu l’épouse d’un aristocrate russe, dont la famille comprenait beaucoup de commandants militaires, politiciens et hommes d’Etat.

Elle et son mari sont mentionnés dans le roman « Anna Karénine » de Léon Tolstoï (Part 1 – Chap 22)

Elle a posé pour Winterhalter en 1845 et ce portrait se trouve maintenant au Musée d’Orsay à Paris.

Castellano

Nacida Varvara Dmítrievna Mergassov, provenía de una familia rica y noble.

A los 16 años, tomó  como esposo a un aristócrata ruso cuya familia incluia muchos comandantes militares, políticos y hombres de Estado.

Ella y su esposo estan mencionados en la novela « Anna Karenina » de Leo Tolstoy (Parte 1 – Capítulo 22)

Ella posó para Winterhalter en 1845 y este retrato se encuentra ahora en el Musée d’Orsay en París.

(http://europeanroyalhistory.wordpress.com/tag/madame-barbe-de-rimsky-korsakov/)

rimskyhw4

Français

Elle était appelée la « Vénus Tartare » par sa grande beauté et « fit scandale en se rendant au bal de la cour en 1863 vêtue de mousselines si transparentes que l’impératrice (Eugénie), offusquée, la fit reconduire hors des salons ».

À l’hiver 1863, la comtesse de Rimsky-Korsakov est arrivée à un bal costumé impérial dans le costume de la prêtresse Tanit (le roman Salammbô de Gustave Flaubert était à la mode en 1862).

Toute sa tenue se composait d’un châle en mousseline.

Naturellement, sa magnifique silhouette harmonieuse a été ouvertement dévoilée et les invités ont été choqués. L’impératrice hors d’elle. Quelques minutes plus tard Rimsky-Korsakov été invitée à quitter le bal. Néanmoins elle a atteint son objectif: le scandale était grandiose. Avec sa nudité, elle se moque de leur mode sophistiquée et des manières prétentieuses.

« Je suis libre et indépendante. Mes erreurs sont mes erreurs. Mon succès est ma réussite. Je crois en moi et ce que je fais. Si j’ai fait des erreurs que je n’en fais pas un drame. »

L’Empereur Louis Napoléon (1856-1879), séjourne à Biarritz avec l’Impératrice Eugénie, sa mère, à la villa Eugénie, devenu hôtel du Palais.

C’est à cette époque la mode des bains de mer durant laquelle Biarritz devient une station balnéaire et la comtesse Rimsky-Korsakov, en 1865, provoqua un nouveau scandale en y apparaissant en tenue fort légère.

Castellano

Fue llamada la « Venus Tártara » por su belleza y « el escándalo por ir al baile de la Corte en 1863 vestida con muselina tan transparente que la Emperatriz Eugenia, ofendida, hizo que fuera expulsada de los salones. »

En el invierno de 1863, la condesa Rimsky-Korsakova llegó a un baile de disfraces imperial con el traje de la sacerdotisa Tanit (la novela Salammbô de Gustave Flaubert estaba de moda en 1862), que consistía en un chal de muselina.

Naturalmente, su magnifica silueta harmoniosa se reveló abiertamente y choqueó a los invitados .

La Emperatriz se  arrebató. Unos minutos más tarde, a la condesa Rimsky-Korsakov le pidió que abandonara el baile. Sin embargo, ha conseguido su objetivo: el escándalo fue grande. Con su desnudez, ella se burla de la moda sofisticada y de los remilgos pretenciosos.

« Yo soy libre e independiente. Mis errores son mis errores. Mi éxito es mi éxito. Creo en mí mismo y lo que hago. Si he cometido errores que no me hago un drama. »

El emperador Luis Napoleón (1856-1879) se mantuvo en Biarritz con la Emperatriz Eugenia, su madre, en el Villa Eugenie, hoy día conocido como Hotel du Palais.

Fue entonces la moda de los baños de mar en Biarritz, convertido en un balneario, y la condesa Rimsky-Korsakov, en 1865, provocó un nuevo escándalo vestida de ropa muy liviana.

Sources – Referencias

http://www.paysenfrance.fr/64-pays-basque/Biarritz/fr/histoire-biarritz-napoleon.html

http://www.paysenfrance.fr/64-pays-basque/Biarritz/fr/histoire-biarritz-bains.html

http://www.elalmanaque.com/turismo/hoteles/palais/index.htm

http://www.lexpress.fr/culture/art-plastique/musee/du-plaisir-a-perdre-haleine_486287.html#tKoqHgx3Iy0MCl8G.99

http://pinturasepocas.blogspot.fr/2011/09/mme-barbe-de-rimsky-korsakov-de-franz.html

http://digilander.libero.it/fiammecremisi/carneade/mergassov.htm

515t8hvHIKL._

Elle était également la tante du compositeur de Nikolaï Rimski-Korsakov.

Fue tambien la tia del compositor Nikolaï Rimski-Korsakov.

Lire – Leer:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola%C3%AF_Rimski-Korsakov

http://www.buscabiografias.com/bios/biografia/verDetalle/5166/Nikolai%20Rimski%20Korsakov

210x210-000000-80-0-0

Emile Waldteufel : la valse Souvenirs de Biarritz – la valsa de Recuerdos de Biarritz

Français

« L’Empereur Napoléon III se prit rapidement de goût pour un petit port de pêcheurs du sud-ouest de la France, le village de Biarritz, dont il fit bientôt la résidence d’été de la cour.

S’y rendant une première fois en 1854 avec sa jeune épouse, l’Empereur décida d’y faire construire la villa Eugénie dont il confia la réalisation à l’architecte Durand.

Dès lors le couple impérial n’eut de cesse de se rendre chaque été à Biarritz (à l’exception de 1860 et 1864), et Émile Waldteufel y  accompagna la cour chaque année.

Lui et son frère Léon dirigèrent les grands bals officiels au casino de Biarritz, ouvert en 1858.

C’est là, en 1862, qu’Émile Waldteufel composa sa valse Souvenirs de Biarritz qu’il dédia à la duchesse Rimski-Korsakov ».

Castellano

« El Emperador Napoleón III afeccionó rápidamente el pequeño puerto pesquero al sur-oeste de Francia, la ciudad de Biarritz, donde pronto se hizo la residencia de verano de la corte.

Se fue la primera vez en 1854 con su joven esposa y decidió empezar a construir la villa Eugénie, cuya construcción confió al arquitecto Durand.

Por lo tanto, la pareja imperial nunca dejó de venir cada verano en Biarritz (excepto 1860 y 1864) y Emile Waldteufel cada año acompañó a la Corte.

Él y su hermano Leon dirigieron los principales bailes oficiales al Casino de Biarritz, que abrió sus puertas en 1858.

Fue allí, en 1862, que Emile Waldteufel compuso su valsa titulada Recuerdos de Biarritz, que dedicó a la duquesa Rimsky-Korsakov « 

Sources – Referencias:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Waldteufel

http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/articles/files/Waldteufel.asp

http://es.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Waldteufel

http://composit.vtrbandaancha.net/Waldteufel.html

74457124

Ecouter – Escuchar

http://www.virginmega.fr/musique/album/waldteufel-valses-inedites-alexandre-sorel-107177550,page1.htm

 

Recuerdos de Biarritz : tanda de valses E. Valdteufel [sic]. Chit Ederra : zortzico / por D. Zabalza

http://bibliotecadigitalhispanica.bne.es/view/action/singleViewer.do?dvs=1370199943699~502&locale=fr_FR&VIEWER_URL=/view/action/singleViewer.do?&DELIVERY_RULE_ID=10&frameId=1&usePid1=true&usePid2=true

Publicités

5 réflexions sur “WINTERHALTER & RIMSKY-KORSAKOV: HISTOIRE D’UN PORTRAIT – HISTORIA DE UN RETRATO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s