Les paramoudras du Jaizkibel

Entre l’embouchure de Pasaia et Hondarribia le massif du Jaizkibel 543m déploie une muraille de marne et de grès de couleur ocre sur près de 10km.
Près du rivage un site attire particulièrement l’attention : des boules, des boules sphériques partout sur une centaine de mètre uniquement.
S’agit-il de boulet de canon pétrifiée, d’oeufs de dinosaure ou d’autres étranges créatures venu du fond des âges, mystère.
A l’extrémité du massif du Jaizkibel, pasajes est le deuxième grand port du Pays Basque après Bilbao. Probablement que le nom de Pasajes se réfère à l’étroite embouchure permettant l’accès au port.
Au delà du phare de la Plata construit en 1855, un excellent sentier entre montagne et océan avec de magnifique panorama sur la côte rocheuse entrecoupées de criques.

Les boules gréseuses (paramoudras) de l’Éocène du Jaizkibel (Pays basque espagnol)

https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/Img504-2015-09-07.xml

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.